Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Brec’h. Eau du Morbihan inaugure deux réservoirs

Brec’h. Eau du Morbihan inaugure deux réservoirs

Le 02 décembre 2019


envoyer imprimer

Dans le cadre du dispositif de sécurisation de l’alimentation en eau potable du département, Eau du Morbihan s’est doté de deux nouveaux ouvrages de stockage d’eau potable, situés au lieu-dit Kerguéro dans la commune de Brec’h. Ils sont en activité depuis le mois de juin 2019.




Situés au lieu-dit Kerguéro en Brec’h, les deux nouveaux ouvrages de stockage d’eau potable sont en activité depuis le mois de juin 2019, validant ainsi leur fonctionnement pendant la saison touristique. Les réservoirs ont chacun une capacité de stockage de 2 000 m3, qui s’ajoute au volume de 700 m3 stocké jusqu’à présent par le château d’eau, qui restera en activité.


Cet ensemble assure l’approvisionnement du secteur d’Auray et de toute la partie haute de la communauté de communes Auray Quiberon terre atlantique (Aqta). Dans le futur, il sera le point d’arrivée du feeder (canalisation d’alimentation) Baud-Brec’h, ayant pour objectif de soulager le réseau existant en Centre-Morbihan et, inversement, de faire face à l’augmentation de consommation estivale sur les secteurs côtiers, grâce à l’eau du Blavet provenant de Baud.


Soulager tout le département


« Le risque couru partout actuellement est le manque d’eau. En ce moment, nous sommes entre excès et pénurie, d’où l’intérêt de ces réservoirs tampons », explique Antoine Bénéjean, responsable de la distribution et du transport de l’eau pour Eau du Morbihan. Cette installation permettra, grâce à l’interconnexion avec Baud, Locmaria et Plœmel entre autres, non seulement d’assurer les périodes de pointe et les flux tendus en période estivale, mais aussi, grâce à l’autonomie d’Aqta, de soulager tout le département. « Je suis heureux de la solidarité qui existe entre Aqta et Eau du Morbihan pour la réalisation de ce type d’ouvrage », s’est réjoui Roland Gastine, vice-président à l’assainissement collectif et à l’eau potable de la communauté de communes.


 

3 millions d’euros, 8 mois de travaux


Intégralement financé par Eau du Morbihan, le projet global représente un investissement de 3 millions d’euros, pour une durée de travaux de 8 mois. En partenariat avec Aqta, les entrepreneurs ont profité du chantier des tranchées, destinées aux canalisations de cet ouvrage, pour réaliser l’assainissement collectif des villages de Kergéro, de Kerglas et de Kermané, soit 115 branchements pour l’évacuation des eaux usées, ainsi que la création de deux postes de refoulement des eaux pluviales.


« Les riverains ont été accompagnés pendant sa réalisation, et aujourd’hui tout le monde est satisfait », se félicite Antoine Bénéjean. L’ouvrage est conçu pour minimiser l’impact visuel et sonore sur le voisinage : les cuves sont semi-enterrées et leurs parois sont en voie de végétalisation. Le bruit occasionné par les pompes est quasiment nul. L’usine de pompage installée sur la rivière du Loch (Tréauray), sera remplacée d’ici à 2021 par la nouvelle usine Tréauray 2. L’exploitation de l’eau a été confiée à la Saur.


Source : Ouest-France.fr



Thèmes : autre
remonter Remonter