Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Colruyt et DEME se lancent dans un projet éolien

Colruyt et DEME se lancent dans un projet éolien

Le 18 février 2019


envoyer imprimer

Le gouvernement français lance une procédure en vue d'installer un parc éolien offshore à Dunkerque.




Ils sont nombreux les pays, la Belgique comprise, à envisager des projets éoliens pour réduire leur dépendance à l'énergie fossile. Une exception, certes: la France. Nos voisins ont pourtant l'une des plus longues côtes, bien orientée en matière de vent. Les spécialistes affirment que quelque 40.000 km² sont disponibles à l'installation de parcs éoliens.


Malgré cela, le pays ne connaît pas encore le moindre petit parc. Des projets ont bel et bien émergé, mais ils se sont heurtés à la colère publique. Aujourd'hui, le gouvernement Macron fait une nouvelle tentative. Une procédure a été ouverte le long de la côte de Dunkerque  pour un parc de 600 MW.


 

Selon l'agence Reuters, une dizaine de sociétés participent au consortium, toutes sélectionnées depuis une short list:


 

→ deux Françaises: EDF et Engie;
→ quatre étrangères dont une alliance entre la société belge de dragage DEME, l'Anglo-Néerlandais Shell;
→ Reuters fait encore état de trois acteurs belges: Elicio (ex-Electrawinds), une filiale de Nethys et ParkWind, la société d'éoliennes offshore de Colruyt COLR0,00% ;
→ le nom de la Belgo-Danoise InControl est aussi avancé. La société est dans les mains du promoteur des trois parcs éoliens offshore belges, le Belge Frank Coenen.


 

Il ne s'agit pas du premier projet à l'étranger de ParkWind. La société a signé fin janvier un accord avec l'irlandais ESB afin de démarrer la production d'énergie éolienne en mer en Irlande.


Source : www.lecho.be




Thèmes : electricite
remonter Remonter