Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > EDF EN confirme le rachat de Futuren

EDF EN confirme le rachat de Futuren

Le 17 mai 2017


envoyer imprimer

Comme annoncé le 25 avril dernier, EDF EN, filiale du groupe français spécialisée dans les énergies renouvelables, a finalement officialisé jeudi 11 mai 2017 , le rachat de la majorité des parts du producteur d’énergie éolienne Futuren pour un total de 320 millions d’euros. Cette acquisition permettra notamment à EDF de confirmer ses ambitions à l’international et de renforcer ses positions dans le secteur éolien en Italie, au Maroc et en Allemagne.




Si l’opération reste encore soumise à l’approbation du Bundeskartellamt, l’autorité de la concurrence allemande compte tenu des nombreux parcs éoliens exploités outre-Rhin par Futuren, un accord ferme et définitif a été conclu cette semaine entre EDF Energies Nouvelles et le concert d’actionnaires majoritaires de Futuren en vue d’acquérir 67,2% de la société. « Cet accord, soutenu à l’unanimité par le conseil d’administration de FUTUREN fait suite à un processus compétitif puis aux négociations exclusives entamées le 24 avril dernier entre EDF Energies Nouvelles et le concert d’actionnaires majoritaires »,  précise le groupe EDF dans un communiqué. EDF Energies Nouvelles prévoit ensuite de déposer auprès de l’Autorité des marchés financiers, un projet d’offre publique d’achat simplifiée portant sur le reste du capital.


De son côté, Futuren, qui a rétabli une situation financière instable ces dernières années et dégagé en 2016 un bénéfice net de 2,9 millions d’euros, souhaitait faire évoluer son actionnariat afin d’intensifier son développement, alors que le secteur des énergies renouvelables exige des investissements importants. Le groupe spécialisé dans l’éolien terrestre, est présent en France, en Allemagne, en Italie et au Maroc, où il exploite 389 mégawatts, gère 357 MW pour le compte de tiers, et  détient également un portefeuille de projets autorisés de 168 MW. Cette acquisition permettra donc au groupe EDF d’augmenter de 15 à 20% ses capacités et de prendre position en Allemagne notamment, un pays où il est pour l’instant très peu présent.


Avec Futuren, EDF EN poursuit sa stratégie de développement international qui vise à doubler son parc renouvelable d’ici 2030, a expliqué M. Cahuzac. « Il y a une cohérence entre les activités d’EDF Energies Nouvelles et celles de Futuren qui viendront renforcer les ambitions stratégiques fortes du Groupe EDF dans les énergies renouvelables », a-t-il insisté. Le groupe EDF est en effet engagé depuis 2015 dans un plan de développement des énergies renouvelables baptisé CAP 2030 et destiné à passer de 28 GW à 50 GW de capacités installées à l’échelle mondiale dans les quinze prochaines années.


source : www.lenergeek.com  




Thèmes : electricite
remonter Remonter