Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > EDF Renouvelables investit dans la Silicon Valley

EDF Renouvelables investit dans la Silicon Valley

Le 04 septembre 2019


envoyer imprimer

EDF Renouvelables, filiale d'énergies renouvelables d'EDF, a annoncé mardi l'acquisition dans la Silicon Valley aux Etats-Unis de la société PowerFlex Systems, spécialiste des technologies de recharge, notamment solaire, pour véhicules électriques.




EDF n'a pas indiqué le montant de l'acquisition de la société, basée à Los Altos (Californie).


PowerFlex a déployé en Californie des dispositifs de recharge de véhicules électriques dits "intelligents", permettant d'optimiser la fourniture d'électricité aux véhicules et de limiter, voire de supprimer, des investissements d'adaptation aux réseaux électriques. Le réseau gère ainsi la recharge en fonction de la demande des utilisateurs, de la propre charge d'énergie des bâtiments ou de la production d'électricité sur site, précise EDF dans un communiqué.


En Californie, où l'Etat s'est fixé pour objectif d'atteindre 60 % d'énergie renouvelable en 2030 et cinq millions de véhicules électriques, PowerFlex doit déployer "des milliers de bornes de recharge à faible coût sur les lieux de travail, favorisant ainsi la recharge en journée pour faire face à la baisse de production solaire" en soirée, a souligné George Lee, le directeur général de PowerFlex, cité dans le communiqué.


"L'organisation d'une coordination fluide entre une production d'énergie solaire variable et la charge flexible liée à la recharge des véhicules électriques sera déterminante pour la fiabilité à long terme" du réseau, a-t-il ajouté en estimant que les technologies brevetées par PowerFlex, issues de travaux du laboratoire de recherche NetLab de Steven Low au California Institute of Technology (CalTech), offrent "la solution idéale".


EDF Renouvelables avait acquis en 2016, en Californie également, Global Ressources Options (groSolar), un acteur spécialisé dans l'installation et la vente de centrales photovoltaïques pour les collectivités et entreprises. L'énergéticien français avait aussi pris 50 % l'an passé d'EnterSolar, entreprise spécialisée dans la fourniture de solutions pour la production décentralisée d'énergie à des industriels.


Source : www.lepoint.fr



Thèmes : autre
remonter Remonter