Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > ENGIE: développement de solutions énergétiques

ENGIE: développement de solutions énergétiques

Le 31 mars 2017


envoyer imprimer

À l’occasion de la visite du Président français, François Hollande, en Asie du Sud-est – couvrant Singapour, la Malaisie et l’Indonésie du 26 au 29 mars –, et en présence de Gérard Mestrallet, Président d’ENGIE, Didier Holleaux, Directeur Général Adjoint d’ENGIE, a signé huit accords visant à développer des solutions énergétiques propres et durables, en ligne avec la stratégie du Groupe.




Ces accords viennent renforcer l’engagement d’ENGIE dans la région Asie Pacifique et s’inscrivent dans la stratégie du Groupe qui vise à devenir leader de la transition énergétique dans le monde. Ils illustrent l’étroite collaboration entretenue avec diverses parties prenantes : gouvernements, partenaires industriels, clients et communautés locales.

 

À Singapour, ENGIE a signé trois accords :


  • un partenariat avec Bolloré et Senoko Energy pour co-développer des solutions dans le domaine de la ville intelligente, par exemple en matière de mobilité électrique et de stockage d’énergie, et pour explorer des opportunités dans les services aéroportuaires ;
  • un partenariat avec l’université technologique de Nanyang (NTU), Singapour et Schneider Electric pour développer des solutions de micro-réseaux, notamment via le démonstrateur d’intégration d’énergie renouvelable à Singapour – le projet REIDS.
  • un partenariat pour la création d’un Réseau International de Recherche, signé par Gérard Mestrallet, Président d’ENGIE, NTU, le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et d’autres
  • partenaires académiques français. Cet accord vise à développer la recherche dans les énergies renouvelables et plus particulièrement dans les réseaux intelligents et les systèmes électriques, le stockage d’énergie, l’énergie éolienne, photovoltaïque, l’énergie marine ou encore les bâtiments intelligents.

Avec ces accords, ENGIE reconnaît une nouvelle fois le rôle majeur de Singapour en tant que plateforme d’innovation et de recherche et développement qui accompagne de manière durable la croissance de la demande d’énergie en Asie Pacifique. En 2016, le Groupe y a notamment inauguré son premier laboratoire asiatique de recherche, « ENGIE Lab Singapore ».


En Malaisie, le Groupe :


  • a signé deux accords de partenariat avec Sime Darby, un conglomérat multinational basé en Malaisie, pour co-développer des opportunités commerciales dans l’énergie solaire et des services intégrés de facility management haut de gamme ;
  • a inauguré l’extension de ses installations pour le système de froid urbain Megajana, situées à 40 kilomètres de Kuala Lumpur, qui assurent depuis 1998 l’approvisionnement en eau glacée (24 heures sur 24) des systèmes de climatisation de data centers, centres commerciaux et immeubles de bureaux de la ville de Cyberjaya, en collaboration avec Pendinginan Megajana Sdn Bhd, une filiale de Cyberview Sdn Bhd.


En Indonésie, ENGIE a signé trois accords de partenariat  pour développer, cofinancer, construire et exploiter des micro-réseaux et d’autres projets d’énergie renouvelable dans différentes régions d’Indonésie, pour une valeur totale de 1,25 milliard de dollars US au cours des cinq prochaines années :


  • un partenariat avec Sugar Group dans le but de développer des projets d’énergie renouvelable et notamment de grands parcs solaires, sur l’île de Sumatra et dans l’est de l’Indonésie ;
  • un partenariat avec Electric Vine Industries visant à développer, financer, construire et exploiter des micro-réseaux intelligents photovoltaïques pour 3 000 villages dans la province de Papouasie ;
  • un partenariat avec PT Arya Watala Capital pour développer des centrales solaires de moyenne taille sur les petites îles de la Sonde orientales


Pour répondre à la croissance de la demande énergétique en Asie, ENGIE possède de nombreux atouts et propose à ses clients une palette de solutions, notamment pour l’approvisionnement en énergie décarbonée des nombreuses îles et péninsules de la région. La diversification du mix énergétique jouera un rôle essentiel dans la croissance économique de l’Asie et ENGIE est en mesure d’y contribuer à travers le développement de solutions d’énergie renouvelable et bas carbone comme le solaire, la biomasse, l’éolien, le gaz naturel et la production décentralisée.


Avec 6 800 collaborateurs en Asie Pacifique, ENGIE s’engage à poursuivre l’accompagnement des gouvernements, clients et entreprises de la région dans la mise en œuvre de solutions énergétiques innovantes.


Source : www.engie.com  



Thèmes : autre
remonter Remonter