Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > ERDF et GrDF doivent se différencier d'EDF et GDF

ERDF et GrDF doivent se différencier d'EDF et GDF

Le 07 janvier 2015


envoyer imprimer

Le régulateur français de l'énergie a enjoint mardi aux distributeurs d'électricité (ERDF) et de gaz (GrDF) de clairement différencier leur marque de celle de leurs maisons mères, EDF et GDF Suez, afin de ne pas entretenir au sein du public une confusion préjudiciable à la concurrence.




En adoptant des sigles, logos et/ou prononciations trop proches de ceux de leur groupe, ces distributeurs entretiennent la confusion, alors qu'ils ont une mission de service public de gestion des réseaux, tandis que les fournisseurs d'énergie EDF et GDF Suez sont en concurrence.


Dans plusieurs cas, les similitudes entre les marques utilisées conduisent le grand public à associer et à confondre GRD (gestionnaires de réseaux de distribution, ndlr) et fournisseurs historiques. Ces acteurs peinent ainsi à être perçus comme indépendants les uns des autres, note la Commission de régulation de l'énergie (CRE) dans un rapport publié mardi.


Dans un contexte de fin progressive des tarifs réglementés de vente d'électricité et de gaz pour les professionnels, la CRE considère que cette situation est contraire au code de l'énergie et entrave l'ouverture à la concurrence, ajoute-t-elle dans un communiqué complémentaire.


Elle rappelle ainsi que selon le baromètre Energie-Info du Médiateur national de l'énergie publié en novembre dernier, 33% des Français attribuent à EDF la relève des compteurs, alors que cette activité est du ressort de sa filiale ERDF.


En conséquence, la CRE demande à ERDF et GrDF de lui soumettre, pour le 1er juin au plus tard, les mesures qu'ils comptent mettre en oeuvre pour se différencier clairement des marques de leurs maisons mères et supprimer toute confusion possible auprès du grand public.


A ERDF, elle enjoint même de procéder à un changement majeur des éléments constitutifs de la marque et de ne pas faire figurer son logo ou sa dénomination sur les nouveaux compteurs communicants Linky pour ne pas porter à confusion avec ceux du fournisseur EDF.


En l'absence de changement, le régulateur menace de saisir son Comité de règlement des différends et des sanctions (CoRDiS), qui peut notamment décider de sanctions pécuniaires.


Source : www.romandie.com



Thèmes : electricite gaz
remonter Remonter