Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Electricité : L'Algérie et le marché européen

Electricité : L'Algérie et le marché européen

Le 21 novembre 2018


envoyer imprimer

Le ministre algérien de l’Energie, Mustapha Guitouni a fait savoir mardi à Alger que son pays avait introduit une demande officielle pour intégrer le marché européen des interconnexions, permettant ainsi d’exporter vers l’Europe le surplus d’électricité produite à partir de l’énergie solaire.




A l’issue de la 3e réunion annuelle du Dialogue politique de haut niveau sur l’énergie entre l’Algérie et l’UE, lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le commissaire européen en charge de l’action pour le climat et l’énergie, Miguel Aias Canete, le ministre algérien a estimé qu’avant d’y parvenir, il faut au préalable une interconnexion entre les pays européens, notamment entre l’Espagne et la France, ensuite une interconnexion entre l’Algérie et le Maroc et entre l’Algérie et la Tunisie.


Outre l’électricité, les deux parties ont évoqué l’approvisionnement de l’Europe par le gaz algérien. A ce sujet, le responsable européen a expliqué que le premier souci de l’UE est l’approvisionnement en gaz naturel, sachant que l’Algérie est l’un des principaux fournisseurs de l’UE en lui exportant 13% de ses besoins. Selon lui, l’Algérie est “un partenariat fiable avec qui nous n’avons jamais eu de problème”.
Par ailleurs, il a annoncé qu’une feuille de route avait été établie par l’Algérie et l’UE lors de cette réunion d’Alger pour renforcer leur partenariat stratégique dans le domaine de l’énergie au cours des années à venir.


Source : www.maghrebemergent.info




Thèmes : electricite
remonter Remonter