Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Électricité/gaz: les offres de marché progressent

Électricité/gaz: les offres de marché progressent

Le 12 juin 2018


envoyer imprimer

Les Français ont continué au premier trimestre de se tourner vers les offres de marché à prix libres pour l'électricité et le gaz, selon les chiffres de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) publiés lundi.




"En électricité, la dynamique observée fin 2017 se maintient, avec 370 000 clients supplémentaires en offre de marché (soit +6,1%) à la fin du 1er trimestre 2018 (373 000 au trimestre précédent)", observe le régulateur. Les offres de marché sont à prix libres, à l'opposé des tarifs réglementés de vente (TRV) commercialisés par EDF pour l'électricité.


 

Quelque 6,252 millions de foyers, sur un total de 32,5 millions, sont désormais en offre de marché, soit 19%. La quasi-totalité d'entre eux ont choisi un fournisseur alternatif et ont donc quitté l'acteur historique, EDF. Pour le gaz, ce sont 269 800 clients supplémentaires qui ont opté pour une offre de marché à la fin du premier trimestre 2018. Cela traduit une accélération par rapport aux 202 000 du trimestre précédent.


 

Le marché des particuliers a été libéralisé il y a plus de dix ans et même si les opérateurs historiques (EDF pour l'électricité et Engie pour le gaz) y conservent une position dominante, ils sont de plus en plus concurrencés par des fournisseurs alternatifs comme Direct Energie (racheté par Total), Eni ou Cdiscount. Les anciens monopoles se concurrencent également entre eux: EDF commercialise du gaz tandis qu'Engie propose de l'électricité.


 

Les tarifs réglementés du gaz commercialisés par Engie ont été jugés contraires au droit européen par le Conseil d'Etat et le gouvernement envisage leur fin progressive, avec leur extinction à l'horizon 2023 pour les particuliers. La haute juridiction administrative a toutefois validé leur principe pour l'électricité.


 

Pour les clients professionnels, 1,838 millions de sites sur 5 millions sont par ailleurs en offre de marché pour l'électricité, soit une progression de plus de 6,6% (+115 000 sites), bien supérieure à celle des deux derniers trimestres de 2017. En gaz, une très grande majorité (89%) des sites sont déjà en offre de marché, relève la CRE.


Source : www.connaissancedesenergies.org




Thèmes : electricite gaz
remonter Remonter