Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Énergies Renouvelables : les ambitions du Maroc

Énergies Renouvelables : les ambitions du Maroc

Le 02 décembre 2019


envoyer imprimer

- M. Badr IKKEN, Directeur Général de l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) et Dr. Khalid AL-SUBAI, Directeur Exécutif de l’Institut de Recherche en Energie et en Environnement du Qatar (QEERI), ont signé en début de semaine une
convention de partenariat en matière de recherche appliquée dans le domaine des énergies renouvelables.




Véritable levier pour un plus large développement de la recherche en énergies nouvelles, ce partenariat gagnant-gagnant entre les deux établissements impulsera une nouvelle dynamique aux activités de recherche appliquée, notamment dans le domaine du solaire photovoltaïque en régions arides et semi-arides, l'intégration des énergies renouvelables au réseau, le dessalement de l'eau, le traitement des eaux saumâtres, la modélisation et la prévision des ressources, entre autres domaines à fort enjeu pour les deux établissements.


Concrètement, l’l’IRESEN et le QEERI entendent, dans une première phase de leur partenariat, soutenir le développement d’infrastructures de R&D dans le domaine de l'énergie solaire et le traitement de l'eau, conduire des activités de recherche conjointe. L’accent sera également mis sur la modélisation théorique, ainsi que l’évaluation et le développement de modules photovoltaïques adaptés aux conditions désertiques sévères de la région MENA.


A travers ce partenariat, des rencontres régulières et des activités scientifiques seront tenues entre les deux parties en vue de créer un cadre d’échanges fertile à même de renforcer l’expertise et le savoir-faire de leurs experts respectifs, dans divers domaines visés par la convention.


Le partenariat avec QEERI, qui intervient dans un contexte propice marqué par le lancement au Maroc de divers projets innovants dans le domaine des énergies renouvelables, et à quelques mois de la COP22 à Marrakech, est un autre reflet de la volonté ferme de l’IRESEN d’être un catalyseur national de la recherche appliquée en énergies nouvelles. Une recherche appliquée qui est le fer de lance de la dynamique marocaine actuelle en matière d’énergies nouvelles et d’énergies renouvelables.


Fort de son équipe de scientifiques de renommée mondiale, QEERI collaborera avec IRESEN afin de soutenir l’émergence de nouvelles technologies adaptées aux conditions climatiques arides et semiarides, et d’accompagner la mise en place de nouvelles infrastructures de recherche au Maroc dédiées à la recherche dans l’énergie solaire et le traitement de l’eau.


Source : communiqué de presse d'IRESEN



Thèmes : autre
remonter Remonter