Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Éolien : la Haliade-X va pouvoir être commercialisée

Éolien : la Haliade-X va pouvoir être commercialisée

Le 16 novembre 2020


envoyer imprimer

La plus grande éolienne off-shore en service vient d’être certifiée, a annoncé GE Renewable Energy, jeudi 12 novembre 2020. Une étape qui valide sa fonctionnalité et permet aux clients de la commander.




L’éolienne Haliade-X de GE Renewable Energy vient de faire un grand pas vers la commercialisation. La géante des mers d’une puissance de 12 MW, construite à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) pour les nacelles, à Cherbourg ( pales de 107 mètres fabriquées par LM Wind Power) et à Séville (mâts), vient d’obtenir sa certification complète de DNV GL, organisme de certification mondial. L’annonce est tombée quasiment en même temps que les conclusions du débat public sur l’éolien en mer, jeudi 12 novembre 2020.


Cette validation technique signifie que « les nouvelles turbines fonctionneront de manière sûre, fiable et conformément aux spécifications de conception », indique le communiqué de l’entreprise. Vincent Schellings, directeur de la technologie pour l’éolien offshore chez GE Renewable Energy, a déclaré : « Il s’agit d’une étape clé car cela donne à nos clients la possibilité d’obtenir un financement lors de l’achat de Haliade-X. »


Le 13 MW déjà en embuscade


Une éolienne offshore GE Haliade-X de 12 MW peut alimenter 16 000 foyers européens et permettre d’économiser jusqu’à 42 000 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions généré par 9 000 véhicules en un an.


Mais GE Renewable Energy ne compte pas s’arrêter là, talonné par les annonces de Siemens-Gamesa, qui prépare la construction d’une éolienne de 14 MW. Le prototype de l’Haliade-X a été optimisé et fonctionne désormais à une puissance de 13 MW. La société espère obtenir un certificat pour ce modèle au cours du premier semestre 2021.


L’éolienne offshore Haliade-X de 13 MW sera utilisée dans les deux premières phases du parc éolien britannique Dogger Bank, avec un total de 190 unités à installer à partir de 2023. Il s’agira de la première installation de l’éolienne la plus puissante du monde en service à ce jour dans ce qui sera le plus grand parc éolien offshore du monde.


Source : ouest-france.fr



Thèmes : autre
remonter Remonter