Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Gaz: Linde confirme ses objectifs annuels

Gaz: Linde confirme ses objectifs annuels

Le 26 avril 2018


envoyer imprimer

Le fabricant allemand de gaz industriels Linde, en passe de fusionner avec son concurrent américain Praxair, a confirmé mercredi ses objectifs annuels après un premier trimestre favorable. De janvier à mars, le groupe munichois a dégagé un bénéfice net part du groupe de 384 millions d'euros, en hausse de 23,5% sur un an, selon son rapport financier.




Ses recettes, qui comprennent aussi l'activité d'ingénierie industrielle, ont glissé elles de 7,8% sur un an, à 4,04 milliards d'euros, en tenant compte d'effets de change défavorables, pour près de 300 millions d'euros, sur fond de dollar faible, et d'une nouvelle méthode de comptabilisation des ventes, qui a joué négativement pour 90 quelques millions d'euros. Sans ces effets, le chiffre d'affaires à fin mars affiche une légère hausse de 1,4% sur un an. Au niveau opérationnel, le bénéfice d'exploitation Ebit des activités poursuivies a augmenté de 12,1%, à 1,08 milliard d'euros, hors effets de change.


"Les mesures prises pour accroître l'efficacité, l'optimisation continue de notre portefeuille et le bon environnement macroéconomique ont conduit à une amélioration significative de la marge du groupe", a commenté Aldo Belloni, président du directoire du groupe munichois, cité dans un communiqué. Linde a inscrit dans ses charges du trimestre 122 millions d'euros liés à la restructuration de l'entreprise et au projet de fusion avec son concurrent Praxair.


Ce projet est toujours prévu pour être bouclé "dans la seconde partie de l'année 2018", a confirmé l'industriel, qui doit obtenir d'ici là de nombreux feux verts d'autorités de la concurrence dans le monde, celui de la Commission Européenne étant attendu d'ici août. En tout état de cause, ce rapprochement pour donner naissance au leader mondial des gaz industriels devant le Français Air Liquide devra être bouclé au plus tard le 24 octobre prochain selon le calendrier en droit allemand, a expliqué un porte-parole de Linde à l'AFP.


Dans son périmètre actuel, Linde a confirmé s'attendre pour 2018 à un chiffre d'affaires stable, à taux de change constants et en intégrant la nouvelle donne comptable sur ses ventes, mais ses recettes pourraient aussi croître jusqu'à 4%. Son résultat d'exploitation, hors effets de change, doit au pire rester stable, au mieux augmenter de 5%. Ces prévisions sont susceptibles d'être révisées dans la seconde partie de l'année car Linde devra probablement procéder à quelques cessions d'activités avant de fusionner avec Praxair.


Source : http://www.lefigaro.fr  avec l'AFP




Thèmes : gaz
remonter Remonter