Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Gaz : Total se renforce en Égypte

Gaz : Total se renforce en Égypte

Le 04 janvier 2021


envoyer imprimer

Total entre sur un nouveau permis d’exploration en Égypte en qualité d’opérateur. L'implantation du groupe dans le pays s'en trouve ainsi confortée, dans le sillage d'une découverte de gaz en juillet 2020 sur le puits Bashrush du permis North El Hammad.




Total pousse ses pions en Égypte. Un consortium international mené par le géant tricolore (Total, opérateur avec 35 %, Shell 30 %, KUFPEC 25 % et Tharwa 10 %) a signé avec l’Egyptian Natural Gas Holding Company (EGAS) un accord d’exploration-production portant sur le bloc offshore North Ras Kanayis du bassin d’Hérodote, en mer Méditerranée, au large du pays. Ce bloc de prospection, d'une superficie de 4 550 kilomètres carrés et distant de 5 à 150 kilomètres des côtes, se situe par des profondeurs d'eau entre 50 et 3 200 mètres. Le bassin d'Hérodote étant une zone sous-explorée, l'accord prévoit une campagne de sismique 3D sur les trois premières années.


" Total se félicite de pouvoir renforcer sa position dans l'est de la Méditerranée en devenant l'opérateur de cet accord d'exploration‑production ", a déclaré Kevin McLachlan, directeur Exploration chez Total. " Notre implantation en Égypte s'en trouve ainsi confortée, dans le sillage d'une découverte de gaz en juillet 2020 sur le puits Bashrush du permis North El Hammad, dont le développement se fera par raccordement aux infrastructures existantes ", a-t-il ajouté. Total détient une participation de 25 % dans le permis North El Hammad, aux côtés de l'opérateur ENI (37,5 %) et de BP (37,5 %).


Source : www.capital.fr



Thèmes : gaz
remonter Remonter