Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Gaz : la facture baisse en septembre

Gaz : la facture baisse en septembre

Le 03 septembre 2019


envoyer imprimer

Les tarifs réglementés du gaz vont diminuer de 0,9% en moyenne ce mois-ci par rapport au mois d'août. Pour rappel, plus de 4 millions de Français dépendent des prix du gaz d'Engie.




Les tarifs réglementés continuent de baisser. En septembre, les prix vont diminuer de 0,9% en moyenne, a indiqué la Commission de régulation de l'énergie (CRE). A titre indicatif, 4,2 millions de foyers français dépendent aujourd'hui encore des tarifs réglementés appliqués par Engie. Ils sont toutefois voués à disparaître. Dans le détail, le tarif du gaz pour la cuisson va baisser de 0,2%. Les ménages qui recourent à une double utilisation (cuisson et eau chaude) doivent s'attendre à une diminution de 0,5%. Enfin, pour ceux qui se chauffent au gaz, il faut prévoir une baisse de 1%.


Cette diminution du prix du gaz est en partie attribuée au prix du gaz lui-même, en grande partie importé. Les tarifs réglementés, proposés par les opérateurs historiques (EDF pour l'électricité et Engie pour le gaz), sont fixés par les pouvoirs publics et révisés chaque mois. Une formule de calcul comprend l'évolution des prix du gaz sur les marchés de gros et les cours du pétrole.


Les tarifs réglementés sont voués à disparaître dans les années à venir. Cette disparition devait initialement être actée dans le cadre de la loi Pacte. Le Conseil constitutionnel avait néanmoins censuré certains articles de la loi. Elle devrait finalement être adoptée dans le cadre du projet de loi énergie climat 2019, actuellement en débat. Le gouvernement souhaite y mettre un terme de manière progressive jusqu'au 30 juin 2023.


Source : www.linternaute.com



Thèmes : gaz
remonter Remonter