Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > L’Écosse, championne des énergies renouvelables

L’Écosse, championne des énergies renouvelables

Le 26 juillet 2019


envoyer imprimer

L’Écosse dispose d’un vaste parc éolien, lui permettant de produire deux fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Sur le premier semestre 2019, le pays a battu des nouveaux records. Une performance prometteuse dans la mesure où le pays cherche à atteindre 100% d’énergies renouvelables d’ici 2020.




L’Écosse est en passe d’atteindre son objectif des 100% d’énergies renouvelables d’ici 2020. En effet, sur le premier semestre 2019, le pays a réussi à produire assez d’électricité pour alimenter 4,47 millions de foyers. Soit environs deux fois plus d’énergie nécessaire à sa consommation.


Cette surproduction est due à son important parc éolien, que jalouse l’ensemble des pays européens. En tout, la branche énergétique de l’éolien a produit 9,8 millions de mégawattheures entre janvier et juin. Une forte augmentation traduite par des investissements plus poussés dans le secteur.


Alex Wilcox Brooke, chef de projet de chez Severn Wye Energy Agency, agence spécialisée dans les expertises d’efficience énergétique, précise que ces nouveaux records s’expliquent par “la hausse du nombre d’éoliennes, une amélioration des infrastructures d’exportation et des vents forts”, et ajoute que “L’Ecosse avait déjà connu des périodes avec une forte production, mais celle de ces six derniers mois a été relativement stable, excepté un pic en mars”.


Si l’Écosse est championne d’Europe en éolien, c’est avant tout parce que le pays dispose d’avantages territoriaux non négligeables. Entourée par un littoral très exposé au vent, elle peut s’offrir le développement de fermes éoliennes “off shore”, facilitant la production d’électricité.


Cela fait depuis plusieurs années déjà que l’Écosse entame une transition énergétique. Dès 2005, le gouvernement a entamé les travaux nécessaires pour promouvoir une énergie plus verte, et s’était donné comme objectif d’atteindre les 40% d’énergies renouvelables d’ici 2020. Cependant, “rapidement, les autorités se sont rendu compte qu’elles pouvaient être plus ambitieuses” explique Alex Brooke.


Bien que l’éolien représente les trois quarts de la production d’énergies renouvelables pour l’Écosse, les pouvoirs publics investissent dans d’autres sources d’énergies. On compte désormais l’hydraulique, le solaire et la biomasse au service de la transition. De nouvelles branches d’activités qui permettent non seulement de produire une source supplémentaire d’énergie décarbonée, mais également de créer de l’emploi.


Au départ réticents, les Écossais trouvent désormais en ces nouvelles énergies une opportunité pour contourner les hausses des prix du pétrole et du nucléaire. Une énergie rentable donc, qui profite aussi à ses pays voisins. Le Royaume-unis s’appuie en effet beaucoup sur les exportations d’électricité de l’Écosse, et s’en sert de tremplin pour sortir du charbon d’ici 2025.


Source : larevuedestransitions.fr




Thèmes : autre
remonter Remonter