Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > LGV : plus de voyageurs entre Paris et Bordeaux cet été

LGV : plus de voyageurs entre Paris et Bordeaux cet été

Le 25 septembre 2017


envoyer imprimer

La mise en service de la nouvelle Ligne à grande vitesse (LGV) entre Tours et Bordeaux, a donné un coup de fouet à la fréquentation des TGV, indique la SNCF.




Un million de voyageurs ont emprunté le TGV entre l'Ile-de-France et Bordeaux durant les mois de juillet et août derniers, soit une progression de 75% par rapport à la même période en 2016, a annoncé vendredi la SNCF.


Coup de fouet. La mise en service le 2 juillet de la nouvelle Ligne à grande vitesse (LGV) entre Tours et Bordeaux, qui a complété celle déjà existante entre Paris et Tours, permettant de relier les deux villes en 2h04, a donné un coup de fouet à la fréquentation principalement sur la liaison Ile-de-France (départ ou arrivée Paris/Roissy/Massy/Marne-la-Vallée et départ ou arrivée Bordeaux). Sur la ligne Paris/Bordeaux, le trafic Ile-de-France vers Angoulême, vers Poitiers ou vers le Pays Basque a également progressé de 30%.


55 rames en 2020. Depuis le début du mois de septembre, le trafic Ile-de-France/Bordeaux a été multiplié par deux pour les voyages de type "professionnel-affaires", a également indiqué la SNCF. Sur la ligne à grande vitesse Paris/Bordeaux ainsi que vers La Rochelle, le Pays Basque et Toulouse sur les lignes classiques, circulent aujourd'hui 17 TGV Océane, nouvelle génération de rames. "Alstom livre ces rames à raison d'une par mois et à terme, en 2020, nous en aurons 55 qui nous permettront de réaliser l'ensemble de la desserte Sud-Ouest avec des TGV Océane", a précisé à la presse Eric Redonnet, directeur du TGV Atlantique.


La fréquence des TGV sur la nouvelle ligne entre Paris et Bordeaux a été fixée à 33,5 allers-retours par jour, dont 18,5 directs. La LGV Tours/Bordeaux a bénéficié d'un financement public-privé de 7,8 milliards d'euros dont 1,3 milliard d'euros apportés par 33 collectivités locales et territoriales.


Source : www.europe1.fr  avec l'AFP




Thèmes : autre
remonter Remonter