Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Nouvelle invention pour les panneaux solaires

Nouvelle invention pour les panneaux solaires

Le 23 avril 2018


envoyer imprimer

Le développement de l'énergie solaire fait partie des défis actuels et futurs de nos sociétés, s'inscrivant pleinement dans une logique de lutte contre le réchauffement climatique. Mais les panneaux photovoltaïques présentent l'inconvénient de fonctionner à leur plein potentiel uniquement dans les régions ensoleillées. C'était sans compter sur une invention aussi ingénieuse que prometteuse qui permet de générer de l'électricité même par temps de pluie. Explications.




Des panneaux solaires recouverts de graphène


Les panneaux photovoltaïques traditionnels ne peuvent produire de l'électricité lorsque le temps est couvert ou lorsqu'il pleut. Ce problème est en passe d'être résolu grâce à l'invention d'un groupe de chercheurs chinois de l'Université de l'Océan et de l'Université normale de Yunnan. Ces chercheurs spécialisés sur la question des ENR ont eu l'idée d'appliquer une couche de graphène - un matériau novateur issu du carbone - sur la surface des panneaux photovoltaïques. Le graphène a été créé en 2010 déjà par deux physiciens, Andre Geim et Konstantin Novoselov, qui ont reçu le prix Nobel de physique la même année. L'équipe de scientifiques chinois a utilisé le graphène au sein d'un nanogénérateur tribolélectrique placé sur la surface des panneaux dans le but de capter et de transformer les gouttes de pluie qui tombent sur la surface des panneaux solaires en énergie électrique. L'énergie mécanique que dégage chaque goutte de pluie en entrant en contact avec les panneaux solaires est alors transformée en électricité. Résultat : ces panneaux photovoltaïques génèrent de l'électricité grâce au soleil mais aussi grâce à la pluie ! La couche supérieure des panneaux solaires est constituée d'électrons enrichis avec le fameux graphène. Ces électrons réagissent au contact des ions présents dans la pluie pour in fine produire de l'énergie.


 

Une réponse idéale à la problématique de la météo


L'un des défis majeurs des énergies renouvelables est de pallier le problème de l'intermittence de leur source : il faut un ensoleillement maximal pour les panneaux photovoltaïques et des vents constants et forts pour les éoliennes. L'énergie solaire tourne à plein régime dans des régions ensoleillées comme en Andalousie par exemple, mais la donne est totalement différente au Royaume-Uni notamment où il pleut en moyenne 40% du temps par année. L'invention du groupe de chercheurs chinois répond ainsi parfaitement à cette problématique de l'ensoleillement en faisant d'une contrainte un avantage. La pluie qui représentait jusqu'à présent un problème technique majeur est devenue une nouvelle source de production d'électricité. Jusqu'à présent, les panneaux solaires étaient totalement inutiles par temps de pluie, mais grâce à l'application d'une couche supplémentaire comportant du graphène, ils peuvent produire de l'énergie par grand soleil ou par temps très pluvieux. Ces nouveaux panneaux solaires sont ainsi également qualifiés de panneaux pluviaires car les deux couches peuvent fonctionner indépendamment, chacune prenant le relais en fonction de la météo.Avec cette invention, ces nouveaux panneaux solaires peuvent donc produire de l'électricité grâce au soleil mais aussi grâce à la pluie. La technologie est d'ailleurs déjà à l'essai au Royaume-Uni, même si le coût encore élevé de la production de graphène retarde pour l'instant une utilisation à plus grande échelle. 


Source : www.boursorama.com




Thèmes : electricite
remonter Remonter