Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Pleins feux sur le gaz naturel liquéfié au Mozambique

Pleins feux sur le gaz naturel liquéfié au Mozambique

Le 19 juin 2019


envoyer imprimer

Les autorités mozambicaines ont annoncé mardi la décision de l’entreprise américaine Anadarko d’investir 25 milliards de dollars ( environ 15 mille milliards de Fcfa) pour l’exploitation de gisement offshore de gaz dans le nord du pays.




Selon les autorités de Maputo, ces fonds serviront à l’exploitation du projet de gaz naturel liquéfié Dolphin Tuna.


Dans un communiqué, le ministère mozambicain de l’Energie indique que la production annuelle de ce gisement, qui doit débuter en 2024, est estimée à 12 millions de tonnes.


Le gisement de Dolphin Tuna, permettra de créer plus de 5.000 emplois directs et 45.000 emplois indirects. Son exploitation va doubler le PIB (produit intérieur brut) du Mozambique qui devrait passer à environ 10%.


En présidant la cérémonie de signature des contrats d’exploitation du gisement, le président Filipe Nyusi a souligné que “C’est le plus important investissement direct étranger de l’histoire du Mozambique”qui figure parmi les “dix pays au monde possédant les plus importantes réserves de gaz”.


Environ 5.000 milliards de mètres cubes de gaz ont été découvertes au début de la décennie au large de la province mozambicaine du Cabo Delgado dans le nord de cet état.


Ces réserves devraient faire du Mozambique un important exportateur de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde.


Source : magazine24.news




Thèmes : gaz
remonter Remonter