Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Pour une gestion de l’eau transparente et écologique

Pour une gestion de l’eau transparente et écologique

Le 07 février 2020


envoyer imprimer

La conférence-débat sur la gestion de l’eau organisée par l’association Aire le 31 janvier dernier, à la salle de La Cigale, a suscité une forte participation.




Le débat était animé par Gilbert Dargegen, porte-parole du Collectif gestion publique de l’eau. Suite à la projection d’un documentaire sur les multinationales de l’eau, dont la plupart sont françaises (Saur, Lyonnaise des eaux), un débat était lancé sur les situations locales en Haute Vallée de l’Aude.


Environ 70 personnes ont participé à cette soirée interactive, démontrant l’intérêt croissant des citoyens pour des problématiques impactant leur vie quotidienne et sur lesquelles ils souhaitent intervenir.


Dans la Haute Vallée de l’Aude, les petites communes ont une gestion de l’eau publique ; les municipalités des villes plus importantes ont délégué le service de l’eau et de l’assainissement à une multinationale : Limoux à Véolia, Quillan à Suez, Espéraza à la Saur.


Un premier constat a été fait : les services délégués aux multinationales sont plus chers, et leur gestion échappe aux citoyens.


Des solutions ont été avancées : il ne suffit pas que la gestion de l’eau soit publique, il faut aussi qu’elle soit démocratique, transparente et écologique. En l’état actuel de la législation, la formule de la Régie publique permet aux associations d’usagers de participer activement à la gestion du service, peser sur les choix de gestion, autant sur le fonctionnement que sur les investissements.


Par ailleurs, plusieurs communes de la Haute Vallée connaissent des problèmes d’approvisionnement en eau. Les sources d’Alet-les-Bains sont susceptibles de fournir une eau de qualité aux réseaux publics.


Dans cette perspective, la priorité des besoins publics doit être affirmée par rapport à des usages commerciaux (projet d’embouteillage).


Bref, des échanges très riches : la gestion de l’eau est un sujet sensible, surtout à l’approche des élections municipales.


Source : ladepeche.fr



Thèmes : eau
remonter Remonter