Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Pourquoi le prix du gaz a grimpé de 27% en 1 an ?

Pourquoi le prix du gaz a grimpé de 27% en 1 an ?

Le 05 décembre 2018


envoyer imprimer

Après plusieurs années de baisse, le prix du gaz naturel sur les marchés s'est envolé depuis juillet 2017. Si elle devrait être gelée cet hiver en réponse au mouvement des «gilets jaunes», la hausse des tarifs atteint d'ores et déjà 27% sur un an. L'augmentation de la fiscalité explique une (petite) partie de cette envolée. Explications.




L'annonce par le Premier ministre Édouard Philippe d'un gel des prix du gaz et de l'électricité cet hiver n'y changera rien.


En un an à peine, le prix du gaz naturel s'est envolé de plus de 25%. Au 1er décembre, les tarifs réglementés (base 1 niveau 1) communiqués par Engie pointaient exactement sur une hausse de 27% sur douze mois, à 65,10 euros le MWh.


Et ce malgré une baisse de 2,7% enregistrée par rapport au 1er novembre dernier. Selon la Commission de régulation de l'énergie (CRE), cette récente embellie tarifaire est liée à la baisse des prix d'importations observée sur les marchés de gros depuis six mois.


Trois taxes dont une en forte hausse


De la même façon, la hausse sur un an tient pour beaucoup à l'augmentation des prix de marché. Mais pas seulement. Les taxes ont aussi progressé.


Voici sans doute le sujet qui fâche actuellement les «gilets jaunes». Plusieurs taxes comptent en effet dans la détermination du prix du gaz. Pour en savoir plus, direction les sites Internet de la CRE et du médiateur de l'énergie.


Commençons par la CTA. La Contribution tarifaire d'acheminement, comme son nom alambiqué ne l'indique pas, permet de financer la caisse de retraite des agents statutaires d'EDF et d'Engie entre autres. En langage administratif, on parle «des droits spécifiques relatifs à l'assurance vieillesse des personnels


Source : www.boursorama.com




Thèmes : gaz
remonter Remonter