Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Setec sur la LGV HS2 au Royaume-Uni

Setec sur la LGV HS2 au Royaume-Uni

Le 21 juillet 2017


envoyer imprimer

SETEC participera à la conception des lots C2 et C3 de la phase 1 de la LGV Londres-Birmingham (HS2) au Royaume-Uni représentant un montant de travaux de près de 1,6 milliard d’euros.




Les entreprises Carillion, Eiffage et Kier organisées en joint-venture intégrée viennent de se voir attribuer la conception-réalisation de deux lots de la phase 1 de la future ligne ferroviaire à grande vitesse HS2 (High Speed 2) qui reliera Londres à Birmingham en 2026.
Une Design Joint Venture réunissant les sociétés Arcadis UK (mandataire), setec et Cowi sera en charge de la conception.


Après avoir réalisé la conception de la LGV Bretagne-Pays de la Loire entre Le Mans et Rennes, de la LGV entre Nîmes et Montpellier, de la LGV Rhin-Rhône branche Est et de la LGV Est Européenne, setec confirme ainsi sa position d’ingénierie de référence dans le domaine des grands projets d’infrastructures ferroviaires et sa capacité de projection sur la scène internationale.


La conception des lignes à grande vitesse nécessite de rassembler de multiples compétences dans les domaines du génie civil, des équipements ferroviaires ou du management de projet.


Les  deux lots de génie civil (C2 et C3) sont situés au centre du tracé, dans les zones rurales des Midlands. Ils représentent un total de 80 kilomètres de ligne ferroviaire pour un montant total de près de 1,6 milliard d’euros (1,4 milliard de livres). Ils comprennent des travaux de terrassements, ouvrages d’art et rétablissements de communication (Toarc) qui représentent au total 23 millions de m3 de déblais, 14 viaducs, 86 ouvrages d’art et plus de 5 kilomètres de tranchées couvertes.


source : www.setec.fr  




Thèmes : autre
remonter Remonter