Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Suez : nouveau contrat en Côte d'Ivoire

Suez : nouveau contrat en Côte d'Ivoire

Le 06 mars 2018


envoyer imprimer

SUEZ et le Ministère des Infrastructures Economiques de la Côte d’Ivoire ont signé un contrat de 19 millions d’euros pour la fourniture et l’installation de 40 unités compactes modulaires de production d’eau potable. D’une capacité totale de production de 92 000 m3/jour, ces stations alimenteront 18 villes réparties au sein de 17 régions. Elles seront installées progressivement, entre 10 et 24 mois, sur l’ensemble des sites prioritaires retenus.




Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan National de Développement 2016-2020 de la Côte d’Ivoire et répondra aux besoins en eau potable d’environ 450 000 personnes.


Démarré en 2011 pour faire face à la croissance démographique, le programme de remise en état des infrastructures d’eau a commencé par les grandes villes, et se concentre désormais sur les villes moyennes. Il retient pour apporter des solutions rapides aux populations en manque d’eau, des systèmes de traitement d’eau de surface modulaires métalliques, appelées « UCD® », dont la conception est adaptée aux contraintes locales. Depuis 2013, SUEZ a déployé, en Côte d’Ivoire, plusieurs unités de ce type, et fort de cette première expérience, a mis au point un modèle réplicable à plus grande échelle. 


Les dix premières unités livrées seront déployées rapidement pour répondre à la demande de sites où la distribution en eau potable est aujourd’hui partielle en raison d’un réseau de distribution incomplet ou d’un dysfonctionnement ou une obsolescence de la station existante. 


Modulaires et souples, les stations de traitement d’eau UCD® sont livrables et installables rapidement, et s’adaptent à différentes eaux de surface. Elles mettent en œuvre des procédés de traitement performants pour délivrer, avec la plus grande fiabilité, une eau de qualité conforme aux standards européens.


Avec ce nouveau contrat, SUEZ renforce sa présence en Côte d’Ivoire où il a fourni plus de 80 installations, dont plus d’une dizaine depuis 2012 ; une version innovante UCD® AERO-G équipe les usines de production d’eau potable de Songon (42 000 m3/j) et de Bonoua II (80 000 m3/j) alimentant toutes deux Abidjan et sa périphérie. Présent sur le continent africain depuis la construction de l’usine de traitement d’eau de La Djoué à Brazzaville en 1952, SUEZ a construit plus de 500 usines d’eau potable et d’assainissement et dessert la plupart des capitales africaines dont Nairobi, Ouagadougou, Dar Es Salam et Bamako.


Source : www.suez.com/fr




Thèmes : eau
remonter Remonter