Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Total : Démarrage du projet offshore en Australie

Total : Démarrage du projet offshore en Australie

Le 01 août 2018


envoyer imprimer

Le projet Ichthys a franchi une étape majeure ce 27 juillet avec la mise en production du premier puits offshore, qui marque le début d'une quarantaine d'années d'exploitation de ce champ de gaz et condensats




A pleine capacité, les installations en mer devraient produire 1 600 mmscfd de gaz (285 000 barils équivalent pétrole par jour) et 85 000 barils de condensats par jour. Ce gaz alimentera une usine de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) à terre, d'une capacité de 8,9 millions de tonnes de GNL par an destinées au marché asiatique, et qui produira environ 1,65 million de tonnes par an de gaz de pétrole liquéfié (GPL) ainsi que 15 000 barils supplémentaires de condensats par jour.


"Le démarrage de la production sur Ichthys est une réalisation majeure. Ichthys est un ajout important au portefeuille de Total, dans un marché du GNL en plein essor, et contribuera à la croissance de la production et du cash-flow du Groupepour les années qui viennent ", a commenté Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production de Total.


Le projet comprend le développement du champ de gaz à condensats d'Ichthys, situé au large de la côte nord-ouest de l'Australie (par 260 mètres de profondeur d'eau), ainsi qu'un gazoduc de 889 kilomètres reliant le champ à une usine de liquéfaction de gaz, implantée à terre près de Darwin, dans le Territoire du Nord.


Les installations en mer consistent en un développement de puits sous-marins reliés à une unité de traitement de gaz (CPF1) et à une unité flottante de production, de stockage et de déchargement des condensats (FPSO2).


L'usine de liquéfaction à terre comprend deux trains de liquéfaction d'une capacité combinée de 8,9 millions de tonnes par an et des infrastructures dédiées à l'extraction et à l'exportation de GPL et de condensats.


Total détient une participation de 30 % dans le projet Ichthys LNG, aux côtés d'INPEX (opérateur, 62,245 %), CPC Corporation, Taiwan (2,625 %), Tokyo Gas (1,575 %), Osaka Gas (1,2 %), Kansai Electric Power (1,2 %), JERA (0,735 %) et Toho Gas (0,42 %).


Source : www.zonebourse.com



Thèmes : autre
remonter Remonter