Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Un nouveau supercalculateur pour Total

Un nouveau supercalculateur pour Total

Le 18 juin 2019


envoyer imprimer

Total a mis en production son nouveau supercalculateur, Pangea III, qui multiplie par 5 la puissance de calcul du Groupe, portée à 31,7 pétaflops1 (équivalent à 170 000 ordinateurs portables), et triple sa capacité de stockage à 76 pétaoctets2 (soit près de 50 millions de films en HD).




La capacité de Pangea III s’ajoute à celle de Pangea I et II qui l’ont précédé et permet de se classer à la première place des supercalculateurs industriels et à la 11ème place parmi les ordinateurs les plus puissants au monde, publics ou privés (TOP500 ).


« La puissance de calcul supplémentaire qu’apporte Pangea III contribue à renforcer l’excellence opérationnelle de Total. Nous pouvons ainsi mieux maîtriser les risques géologiques en phase d’exploration et de développement, accélérer les études et l’exécution de nos projets et accroître la valeur de nos actifs en optimisant l'exploitation de nos champs, tout cela à moindre coût, » a déclaré Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production de Total.


Développé par IBM, ce nouveau calculateur haute performance est également moins énergivore, avec une consommation électrique par pétaflop divisée par 11 (1,5 MW pour Pangea III versus 4,5 MW pour Pangea I et II).


Parmi les multiples applications de Pangea III, trois domaines se distinguent en particulier :


  • Imagerie sismique pour l’exploration et le développement : 
    De nouveaux algorithmes peuvent traiter une vaste quantité de données avec plus de précision pour produire des images de meilleure résolution, permettant de localiser les hydrocarbures dans le sous-sol de manière plus fiable. Cela est particulièrement utile dans des environnements complexes avec des ressources piégées sous le sel, tels que le Brésil, le Golfe du Mexique, l’Angola et la Méditerranée orientale.


  • Développement et modèles de production : 
    L'augmentation de la puissance de calcul nous permet d'utiliser des méthodes innovantes de simulation des gisements qui, par exemple, intègrent plus efficacement l'historique de production, pour élaborer des modèles prédictifs plus fiables, plus rapidement.


  • Valorisation et sélection des actifs : 
    Le supercalculateur Pangea III aidera enfin à mieux estimer la valeur de domaine minier et des opportunités, permettant ainsi une meilleure sélectivité dans l’acquisition d’affaires nouvelles.



Les capacités accrues de Pangea III seront également mises à disposition d’autres activités au sein du Groupe, telles que la modélisation moléculaire permettant par exemple d’optimiser les processus de raffinage ou d’améliorer les propriétés des lubrifiants. Pangea III   permettra en outre à nos équipes de recherche et développement de tester de nouveaux algorithmes plus complexes pour faciliter le développement de solutions en intelligence artificielle, un secteur de croissance important pour Total comme le démontre notre partenariat avec Google Cloud.


Source : www.total.com



Thèmes : autre
remonter Remonter