Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > L'éclipse va-t-elle plonger l'Europe dans le noir ?

L'éclipse va-t-elle plonger l'Europe dans le noir ?

Le 25 février 2015


envoyer imprimer

Avec le développement de l’énergie photovoltaïque en Europe ces dernières années, la prochaine éclipse solaire, prévue pour le 20 mars 2015, pourrait perturber la production d’électricité. Un phénomène que RTE veut examiner de près comme nous l'écrivions en novembre dernier.




Le vendredi 7 novembre 2014, le gestionnaire du réseau de transport électrique français, RTE, présentait ses prévisions sur l’équilibre offre-demande pour l’hiver 2014-2015. Si l’hiver devrait se passer sans grande difficulté (voire encadré), le président Dominique Maillard attire en revanche l’attention sur un évènement exceptionnel qui pourrait venir perturber la production et la distribution d’électricité en Europe. Le 20 mars 2015, de 9h09 à 10h31 se déroulera une éclipse solaire quasi-totale sur l’Europe.


Au maximum du phénomène, la baisse de la luminosité atteindra 80% pendant plusieurs dizaines de minutes. Ce n’est bien sûr pas inhabituel. En août 1999, une magnifique éclipse totale du soleil avait balayé le nord de l’Europe. "Mais il y a une différence considérable depuis 1999, c’est le développement important du photovoltaïque en Europe, explique Dominique Maillard. L’éclipse va toucher 75000 à 80 000 MW de photovoltaïque installés sur le continent". Or ces panneaux sont très sensibles aux variations de luminosité. Un jour nébuleux, les panneaux voient leur production diminuer de 90%.


L’ÉQUIVALENT DE 30 RÉACTEURS NUCLÉAIRES ÉCLIPSÉS


Si le 20 mars prochain le temps est couvert, l’impact sera minime, car les panneaux solaires produiront peu. Mais si le jour est ensoleillé, l’éclipse pourrait avoir des conséquences bien plus importantes. "On pourrait voir disparaitre brutalement près de 30 000 MW du réseau électrique européen", explique Dominique Maillard. L’équivalent de 25 à 30 réacteurs nucléaires français ! C’est comme si la température chutait en quelques minutes de 6°C en Europe et que tout le monde allumait son chauffage pour compenser ce brusque refroidissement. Le phénomène va être d’autant plus "sportif" pour les réseaux européens que le maximum de l’éclipse va se déplacer, à la faveur de la rotation de la terre. Il y aura un arrêt et un démarrage permanent de sources de production solaire à travers le continent.


RTE est entré en contact avec ses homologues européens pour préparer le phénomène. Il n’y a pas de risques réels de black-out, mais le gestionnaire français juge que "c’est un évènement intéressant pour en étudier les conséquences sur e". Il s’agira aussi de prévoir à l’avance quels seront les moyens de production et de délestage disponibles en cas de besoin. Autre conséquence de cette éclipse, la baisse de la luminosité va pousser les gens à allumer les lumières au bureau ou chez eux. Résultat : la consommation d’énergie va augmenter.


Source : www.usinenouvelle.com



Thèmes : electricite
remonter Remonter