La Turquie investit massivement dans l'éolien

Le 18 février 2019


La Turquie accroit sa part d’énergies renouvelables dans la production d’électricité. Des investissements importants ont lieu dans le secteur de l’éolien.




En 2016, l’électricité turque elle était issue pour l'essentiel d’énergie fossile (66,8 %) : gaz naturel et charbon. Les énergies renouvelables assuraient le dernier tiers de la production. A l’horizon 2023, la Turquie souhaite en effet générer 30% de sa consommation d’électricité à partir de ressources renouvelables, malgré la hausse de la demande en électricité. Le pays a choisi de développer le nombre de ses centrales hydroélectriques (avec notamment le projet de construction de barrages en Anatolie du sud-est) mais aussi l’éolien. 


La production d’énergie éolienne s'est considérablement accrue en Turquie  en quelques années grâce à la mise en service d’éoliennes. L’année dernière, les investissements dans ce secteur ont totalisé 650 millions de dollars, selon le rapport statistique sur l’énergie éolienne 2018, publié par l’Association turque de l’énergie éolienne (TÜREB).


L'éolien fournissait 5,7 % de la production d'électricité du pays en 2016, elle a atteint 6,78% en 2018. Entre-temps, le nombre de centrales éoliennes en exploitation est passé de 164 à 180.


Au total, 38% des centrales éoliennes en exploitation se trouvent dans la région égéenne, 33% dans la région de Marmara, 13% dans la région méditerranéenne et 9% dans la région de l’Anatolie centrale.


C’est la province d’Izmir qui occupe la première place en termes de production, avec 1.405 MW, suivie de Balıkesir avec 1.123 MW et de Manisa avec 669 MW.


La Turquie prévoit de construire un parc éolien offshore dotée d’une puissance de 1.200 mégawatts (MW), qui sera le plus grand au monde et le premier du genre dans le pays. Les appels d'offres ont été remis fin octobre 2018.


Source : lepetitjournal.com




Thèmes : electricite
2008 © La Vie des Réseaux. Tous droits réservés.