Loire-Bretagne signe une convention

Le 19 février 2020


Le 12 février dernier, l’agence de l’eau et le Conservatoire d’espaces naturels du Centre-Val de Loire ont signé une convention de partenariat portant sur la période 2020-2021.




Objectifs ? Améliorer les connaissances et sensibiliser la population sur les services rendus par les milieux humides.


"Une coopération très importante lie les agences de l’eau et les conservatoires d’espaces naturels. Cette convention conforte ce partenariat pour la connaissance et la restauration des milieux humides en région Centre-Val de Loire et dans le bassin Loire-Bretagne. Les zones humides ont une place centrale dans le cycle de l’eau, notamment pour leurs actions de régulation des crues et leur très riche biodiversité", détaille Martin Gutton, directeur général de l’agence de l’eau Loire-Bretagne.


Le 12 février denier, l’établissement public a signé une convention avec le Conservatoire d’espaces naturels du Centre-Val de Loire. Ce partenariat s’inscrit dans les objectifs du 11ème programme d’amélioration des connaissances sur les milieux humides.


Moins de 20 % des rivières en bon état


Dans la région Centre-Val de Loire, moins de 20 % des rivières sont jugées en bon état. Il est donc nécessaire de redonner toutes leurs places aux zones humides, qui sont l’interface entre le lit mineur et les bassins versants agricoles. La restauration et la préservation de ces zones représentent des enjeux stratégiques pour la reconquête de la qualité de l’eau et la préservation de la biodiversité.


Avec cette convention, l’agence de l’eau et le conservatoire affichent la volonté de se concerter et de se coordonner pour une gestion efficace de la ressource en eau des milieux aquatiques (telle que prévue dans le cadre du 11ème programme d’intervention de l’agence de l’eau 2019-2024). Ils s’engagent également à s’organiser pour développer et promouvoir les opérations à mener pour atteindre les objectifs en matière de milieux humides.



Autres objectifs avec cette convention ? Venir en appui à la politique déployée par les collectivités territoriales en faveur des milieux humides et, enfin, accompagner les démarches des gestionnaires locaux en faveur de la préservation et de l’amélioration de la ressource en eau et des milieux humides.

 

Source : environnement-magazine.fr



Thèmes : autre
2008 © La Vie des Réseaux. Tous droits réservés.